Rechercher
  • Les Périades

La mode bio : on ne lâche rien !


La consommation écoresponsable n'est plus un effet de mode, mais un mouvement de fond

qui impacte désormais la filière dans son ensemble, du sourcing matière au consommateur,

en passant par l'industrie textile et la confection.



Des raisons d’espérer !


FOCUS SUR LE COTON BIO



La production de coton bio progresse dans le monde

avec 1.9 million de tonnes vendues par an, soit

l'équivalent de 60 kilos par seconde. Aujourd'hui, il

devient primordial de privilégier le coton biologique

dont la culture est beaucoup plus respectueuse

des hommes et de la planète.



«C'est quoi le coton bio ?»

Il faut déjà savoir que le coton est la fibre végétale

naturelle la plus produite sur la planète. Le coton

biologique est un coton cultivé sans pesticide,

insecticide ni produit chimique, mais avec

du compost naturel.






« Pourquoi c'est mieux ?»

La culture du coton biologique est beaucoup moins

gourmande en eau que celle du coton traditionnel.

Deux raisons à cela : les sols sont plus riches

et retiennent mieux l'eau de pluie, aucun pesticide

n'est utilisé et donc aucune eau pour les diluer.

Moins de pesticides et de produits chimiques,

c'est naturellement moins de risques pour la terre

et pour la santé des ouvriers et des habitants

des régions où le coton est cultivé.



«Quels sont les labels qui garantissent

la fabrication en coton bio ?»

Le label GOTS est le plus sûr en matière de coton

biologique, parce qu'il intègre à la fois les aspects

sociaux et écologiques. De plus, la certification

est 100% indépendante de toute la chaîne

d'approvisionnement. L'OCS garantit la pureté

du coton organique du textile que le client achète.

En mettant en avant cette norme, l'objectif est de

garantir la traçabilité et l'intégrité des matières

premières tout au long du processus de fabrication.




«Et si l'on parlait prix ?»

Oui. le coton bio est forcément plus coûteux

à produire. Mais investir pour les générations futures,

cela vaut forcément le coût !



Source Le Monde, 18/09/2019

"Le secteur de la mode se convertit lentement à l'écoresponsabilité"




120%


Depuis 2013,

les ventes de produits équitables

ont progressé de plus

de 120%.



Projet de la loi « anti-gaspillage pour une

économie circulaire »

Enseignes, producteurs, distributeurs et plateformes de commerce en ligne

(industrie du luxe comprise) auront l'interdiction de détruire leurs invendus.

Choix de l'économie circulaire

Le but est de produire des biens et des services en limitant la consommation

et le gaspillage des matières premières et des sources d'énergies non renouvelables.

Avec comme points clés :

- la prédominance du coton biologique.

- mise en avant de nouvelles matières premières : viscose, lyocell, matériaux

fabriqués à partir de fibres de soja, de maïs ou de bambou.

- la création de labels garantissant la qualité

et la durabilité des matières sélectionnées.




Chez Les Périades, on parle d'écogestes...

Ecogeste n°1

100% coton biologique

Tous nos vêtements sont conçus à partir de coton biologique.

La culture de ce coton nécessite moins d'eau et n'utilise aucun produit chimique.

Le coton bio est plus doux, plus souple, moins allergène... donc plus agréable à porter.


« Il n'y a pas de petits gestes quand on est 7 milliards à les faire. »

www.lesperiades.com

25 vues0 commentaire